« Les Maquizards sont un groupe créé par une poignée d’hommes et de femmes patriotes. Devant les atermoiements des politiques, ils ont décidé de donner de la voix par amour de la France.
Les Français attendent justice, vérité, droiture et courage de leur Gouvernement. Ils sont prêts à se battre si leurs gouvernants acceptent de leur délier les mains. Les Maquizards se veulent leur avant-garde.
Les Maquizards ne sont pas partisans. Face aux fractures qui divisent et parfois opposent les Français, ils essaient de construire des passerelles, des choix qui rassemblent, des perspectives qui unissent.
De parcours et de sensibilités différentes, les Maquizards sont animés d’un même désir de servir notre pays avec détermination et sens des responsabilités.
Pour certains, il est trop tard : la France serait trop faible et son déclin irrésistible… Rejoindre le Maquis, c’est croire qu’il est encore l’heure d’espérer et d’agir. »

 

Les raisons de notre anonymat

Nous avons choisi l’anonymat parce qu’il est pour nous la certitude d’être lu pour ce que nous écrivons et non pas pour qui nous sommes.

Aujourd’hui, en France, le débat se focalise trop souvent sur les messagers et pas assez sur les messages. Nous ne voulons pas céder à cette facilité. L’anonymat n’est pas pour nous un confort, c’est une conviction : ce qui compte, c’est ce qui est dit lorsque la personne s’en explique.

Nous voulons débattre et faire avancer les débats. Dénouer les nœuds et les blocages, dissiper les illusions, trouver des solutions aux défis de notre pays, servir l’intérêt général et non celui de tel ou tel parti, tel ou tel corporatisme, tel ou tel leader ; inciter chacun de nous à donner le meilleur de soi-même.

 

Ils ont rejoint le Maquis et ils nous disent pourquoi…

« La France s’affaissera si elle ne se prend pas en mains, si elle ne se voit pas telle qu’elle est, et si elle ne met pas en œuvre les changements dont elle a impérativement besoin : tel est l’enjeu dans lequel s’inscrit l’initiative citoyenne des Maquizards. » M

« Pour se sortir d’affaire, c’est ensemble ou pas du tout, dans la transparence et l’équité ou pas, dans un changement résolu de nos structures et pas dans une austérité qui nous mine, donc dans le courage… ou jamais. » J.-P

« J’ai rejoint les Maquizards parce que j’avais envie de réfléchir aux vrais sujets, de me poser les questions qui fâchent, d’aller plus loin que les articles inconsistants que nous propose souvent la presse quotidienne en ligne. Je voulais un espace de réflexion et d’échange sur la réalité de la situation économique et sociale de la France, qui permettent de trouver, ensemble, des solutions. » S

« Le monde a changé, il bouge tandis que la France se replie sur elle-même, sur ses avantages acquis et refuse le changement qui pourtant s’impose à elle. Notre jeunesse n’a plus comme horizon que la dette et le chômage. Il est temps de renverser la table et de mettre fin aux rentes dont certains bénéficient au détriment de beaucoup d’autres. Être Maquizards c’est empêcher le déclin qu’on nous prédit inéluctable, c’est refuser que l’avenir de notre pays continue à être pris en otage par les conservatismes de tous bords, c’est porter un nouveau projet de société qui redonnera l’envie aux Français  d’entreprendre, de créer et de conquérir le monde. » G

« J’ai intégré le Maquis à la suite d’autres Maquizards. Car notre maquis est d’abord une bande d’individus très différents, mais également très convaincus de la force des idées neuves, et très déterminés à les faire entendre. Conviction et détermination contagieuses: j’ai donc pris à mon tour la plume. Je la conçois moins comme un glaive, que comme une flèche qui vient transpercer les épais nuages de l’impuissance et du découragement. Il est possible que plusieurs flèches soient nécessaires pour y parvenir. » E

« Les Maquizards, c’est une bande de camarades aux idées et opinions différentes qui  propose des solutions courageuses et novatrices pour sortir la France des difficultés et lui redonner de l’espoir. Les Maquizards, c’est un certain état d’esprit. » A

> Contact presse : contact@maquizards.com

Le livret référence des Maquizards